Mis à jour le 1er octobre 2016

 

 

 

Principaux MANUELS TECHNIQUES DU MONDE MARITIME

Mitiq_1Introduction

Manuel de gestion des navires

     Gestion de bord, du personnel et des opérations, 2010-2016
     Conception, rédaction, révision, traduction, mise en pages
     et mises à jour périodiques

     Client : NEAS inc.

 

Manuel d'entraînement aux équipements de sécurité
et de survie en mer
(SOLAS)

     NM Qamutik, 2010, et NM Mitiq, 2013
     Conception, rédaction, traduction, mise en pages
     et mises à jour périodiques

     Client : NEAS inc.

 

Manuel de procédures ISM
(International Safety Management)

     Conception, révision, traduction et mise en pages, 2011
     Client : NEAS inc.

 

Manuels de procédures et d'opérations de remorquage (8)

     Listes de contrôles, schémas techniques et procédures
     de chacun des remorqueurs de la flotte, 2011-2015

     Conception, révision, traduction, mise en pages
     et mises à jour périodiques

     Client : NEAS inc.

 

Manuel d'information à l'intention du personnel navigant /
Information Manual for Seagoing Personnel

     Sécurité, travail et vie du bord, 2011-2016
     Conception, rédaction, traduction, mise en pages
     et mises à jour périodiques

     Client : NEAS inc.

 

Gestion de l'Évaluation globale de santé et sécurité au travail
(SST)

     Questionnaire de suivi, 2014
     Révision et conseil
     Client : NEAS inc.

 

Shipboard Oil Pollution Emergency Plan Manual
(SOPEP)
    

     Manuel règlementaire, aux normes internationales et nationales
     Rédaction aux normes, fabrication et mise en page, 2015

     Client : NEAS inc. 

 

Manuel de procédures et d'audit - Santé et sécurité /
Health and Safety - Procedures and Audit Manual

(SST/OHS)

     Manuel règlementaire, aux normes nationales
     Conseil et rédaction aux normes, fabrication et mise en page, 2016

     Client : NEAS inc.

 

 Boucher_PolitiqueHarcelementPolitique de prévention du harcèlement sexuel et de la violence
en milieu de travail / Sexual Harassment and Workplace Violence
Prevention Policy

     Manuel règlementaire, aux normes nationales
     Conseil et rédaction aux normes, fabrication et mise en page, 2016

     Client : NEAS inc.

 

 

 


 

ÉTUDE et RAPPORT SPÉCIALISÉ

 

Étude de cas sommaire de mise en valeur globale de différents patrimoines industriels

     Partie 1. de l'Étude d'opportunité concernant la mise en valeur des installations portuaires
                         et industrielles situées dans les paysages d'intérêt métropolitains

     Une importante analyse de la relation Ville-Port par Boucher le rédacteur dans les grands ports du monde
     a servi d'élément de réflexion
autour de la mise en valeur des patrimoines industriels de Québec.

     Ce texte est daté de février 2012.
     Client : Groupe GID, Québec

     En voici un extrait d'introduction.

 

Une idée de port 

Au delà de sa définition et de quelques notes de couleur et de nuance, 

     Lieu servant d'abri naturel ou artificiel pour les navires, aménagé pour permettre
     les différentes opérations de chargement et de déchargement, le ravitaillement et,
     éventuellement, les réparations ou les travaux de carénage.

          La partie de la ville avoisinant les bassins et comprenant les divers docks à marchandises,
          les cales sèches et toutes les installations nécessaires aux opérations commerciales ou
          aux réparations de navires, s'appelle aussi le port.

[…] un schéma simple résume toutefois mieux que n’importe quelle définition ce que représente le port dans son essence, l’idée de port.

 

SchemaPort

Trois composantes matérielles sont essentielles pour qu’existe le port. Chacune des administrations portuaires du monde met d’ailleurs en évidence en gros caractères et insiste sur les détails de ses superficies, installations et infrastructures à terre ; sur les caractéristiques physiques de son plan d’eau – superficie, marées, profondeurs, etc. - et sur le nombre de navires qui fréquentent chaque année ses installations, chargeant et déchargeant au passage des millions de tonnes de ceci et cela.

 

On doit noter que la dimension humaine n’est pas spécifiée ici, notamment en termes d’activité, d’emplois et de diversité d’utilisateurs ou de non-utilisateurs. Ces considérations sont l’objet de réflexion d’un autre chapitre. 

 

Au delà de l’administration portuaire, l’observateur le plus ordinaire reconnaitra sans peine, si toutefois on lui pointe du doigt, les trois composantes de l’objet «port» : l’eau, les navires et la terre, et le résultat de leur somme : le port lui-même.

Chacune des rencontres, des interfaces entre les unités pourrait aussi être caractérisée, au besoin.

  • Entre l’eau et la terre : des quais, des pontons, des plages, des promenades, des friches, des enrochements, des barrières, des zones intertidales, etc. ;

     

  • entre les navires et la terre : les quais et pontons, les grues, les espaces de radoubs, les échouages et stationnements de bateaux, les rampes de mise à l’eau, les aides à la navigation ;

     

  • entre les navires et l’eau, tout le spectaculaire ballet des mouvements maritimes incessants, quotidiens et saisonniers, ponctuels ou répétitifs, de toutes tailles, de toutes formes et de toutes couleurs, qui sont la vie même du port et qui font qu’une ville a qualité portuaire, maritime.

 

Cette idée de port peut paraitre simpliste à première vue. Or chacune de ses composantes et chacune des interfaces entre les trois éléments contient ses forces et ses faiblesses, ses apports et ses contraintes, au port lui-même et à sa ville.

Les interventions de mise en valeur peuvent s’intéresser à l’une ou l’autre des composantes, à l’une ou l’autre des interfaces, et même à toutes ces dimensions, chacune à sa manière, pour des clientèles différentes, avec des résultats différents.

(...)

 

Une analyse de la relation Ville-Port

Nous éviterons ici l’histoire ancienne des ports et des villes portuaires, en exposant simplement les effervescents développements du regard posé sur les ports, depuis une trentaine d’années (1.) :

Le Port doit démontrer sa

PerformancePort

 

 

 

 

 

 

Nous contournerons également toute la très complexe réflexion récente autour des fronts de mer, les waterfronts en rappelant seulement le dernier congrès de l’association Waterfront Center, tenue en octobre 2011 à New-York.

 

Quatre notions structurantes ont solidement traversé 30 ans d’action des engagés et sont toujours d’actualité, particulièrement en cette période de « performance citoyenne » (2.) :

  • Connectivity, c’est-à-dire la nécessité de redonner et préserver au public l’accès à l’eau ;

     

  • Community, à la fois l’aménagement pour la communauté mais aussi la création d’une communauté d’acteurs pour aménager ;

     

  • Sense of Place, soit la recherche et le maintien d’un sens historique, d’une « archéologie » du front de mer, qui rappelle les essentielles origines industrielles de ces endroits, et enfin

     

  • Identity, qui souligne la nécessité de créer une identité personnelle aux espaces de front de mer aménagés, pour éviter toute standardisation, en recourant par exemple à l’art urbain et en puisant profondément aux sources de la communauté locale.

 

 

1. Le réseau mondial des villes portuaires, AIVP.org
2. The Waterfront Center, www.waterfrontcenter.org

 

 

 


 

 

 

 

 

À jour en juin 2017